Descriptions des objets magiques

Chaque catégorie débute par une description générale des objets de ce type, puis les objets spécifiques qu’elle comprend sont décrits en détail.

La description générale regroupe des indications concernant notamment les modes d’activation et la détermination aléatoire. La CA, la solidité et le nombre de points de vie de certains objets types sont mentionnés, de même que le DD nécessaire pour les casser ou les détruire. La CA indiquée part du principe que l’objet n’est ni porté ni tenu, ce qui lui donne une Dextérité effective de 0 (malus de -5 à la CA). Si l’objet est tenu ou porté par une créature, utilisez le modificateur de Dextérité de cette dernière à la place du malus de -5.

Certains objets ne bénéficient pas d’une description détaillée, surtout si leur unique utilisation consiste à lancer un sort. Il suffit tout simplement de consulter la description du sort concerné en l’adaptant à l’objet (baguette, parchemin, potion, etc.). Partez du principe que le sort est lancé au niveau minimal pour pouvoir l’utiliser.

Les objets possédant des descriptions complètes ont des explications détaillées de leurs pouvoirs, et les indications suivantes apparaissent à la fin de leur description sous forme condensée.

Aura

La plupart du temps, un sort de détection de la magie permet de déterminer à quelle école est affilié un objet magique et quelle est l’intensité de son aura magique. Quand cette information peut être déterminée, elle est la première à figurer sur le profil condensé. La description du sort détection de la magie donne les détails des auras

Niveau de lanceur de sorts (NLS)

L’information suivante du profil condensé est le niveau de lanceur de sorts de l’objet : elle permet d’estimer sa puissance relative. Le niveau de lanceur de sorts détermine le bonus de base aux sauvegardes de l’objet, mais aussi les variables comme la portée ou les dégâts des effets générés (s’il y en a). Il indique également quel est le niveau de l’objet si celui-ci est pris pour cible par un sort tel que dissipation de la magie. Il apparaît sous la forme « NLS X » (NLS étant une abréviation pour « niveau de lanceur de sorts »).

Pour ce qui est des baguettes, des huiles, des parchemins et des potions, le créateur de l’objet peut fixer librement le niveau de lanceur de sorts, à condition que celui-ci soit compris entre son propre niveau de lanceur de sorts et le niveau nécessaire pour lancer le sort stocké dans l’objet. Pour les autres objets magiques, le niveau de lanceur de sorts est déterminé par l’objet lui-même.

Emplacement

Un objet magique doit être porté à l’endroit approprié pour pouvoir fonctionner correctement. Si l’objet est stocké quelque part ou placé à un autre endroit du corps de son porteur, il ne fonctionne pas. S’il est indiqué « aucun », cela signifie qu’il suffit simplement de le tenir ou de le porter sur soi.

Prix de vente

C’est la somme qu’un aventurier doit s’attendre à débourser s’il désire l’acheter. En règle générale, les personnages peuvent se séparer de leurs objets magiques pour la moitié de leur prix de vente.

Poids

Le poids de l’objet. Si aucune indication de poids n’est présente, cela signifie que l’objet a un poids négligeable (pour ce qui est de déterminer la charge transportée par un personnage).

Description

Les pouvoirs de l’objet. Les baguettes, bâtons, parchemins et potions se réfèrent à un certain nombre de sorts dans leur description.

Conditions

Les conditions auxquelles le personnage doit satisfaire pour pouvoir fabriquer l’objet. À l’exception des artefacts, un lanceur de sorts peut fabriquer la plupart des objets magiques, pour peut qu’il dispose des dons et des aptitudes appropriés.

Conditions de création

Pour pouvoir créer un objet magique, il faut remplir certaines conditions de dons, de sorts ou autres (niveau, alignement, race, etc.). Ces informations sont données immédiatement après le niveau de lanceur de sorts.

Une condition de sort requis peut aussi être remplie par l’intermédiaire d’un autre lanceur de sorts, d’un pouvoir magique ou d’un objet à fin d’incantation ou à potentiel magique. Dans ce cas, chaque jour durant la création de l’objet, le créateur doit utiliser son pouvoir magique, son objet magique ou l’assistant doit préparer le sort (qui est dépensé comme décrit ci-dessus).

Plusieurs personnages peuvent collaborer à la fabrication d’un objet magique. Chacun d’entre eux doit remplir une ou plusieurs des conditions nécessaires à la création de l’objet. Dans certains cas, la coopération est même obligatoire.

Si au moins deux personnages coopèrent à cette tâche, ils doivent déterminer qui sera considéré comme étant le créateur de l’objet afin de connaître le NLS applicable.

Coût

Le coût total de création de l’objet, en pièces d’or, incluant les coûts de base et les coûts supplémentaires. En général, il est égal à la moitié de son prix de vente.